Anouk Deville présente Le corps en quête, à la NUE Galerie située à Pantin, du 26 septembre au 24 Octobre 2014.
Signature du livre vendredi 26 septembre à la NUE galerie à l’occasion du vernissage. ‘Le corps en quête’, un ouvrage de 200 pages limité à 200 exemplaires, édité par la galerie.

Le corps en quête  est le le travail de la jeune photographe française, Anouk Deville, qui a tenu entre 15 et 25 ans un journal intime numérique composé de photos et rythmé par des textes issus de ses correspondances. Son écriture photographique est représentative d’une nouvelle génération de photographe utilisant tous les moyens pour s’exprimer en images, même les plus modernes (iPhone, capture d’écran).

Anouk n’a pas 20 ans qu’elle dévore la vie frénétiquement, c’est une course à l’amour, contre le temps qui passe. L’artiste saisit l’instant, mélange les genres et les lieux. Une photo à la forme volontairement heurtée, volontairement « sale » avec des flous, des coups de flash qui se voient.

Le corps en quête est l’exposition d’une jeune adulte à l’œuvre déroutante, noire mais d’une grande poésie, où le corps est le support d’une quête de liberté et de recherche d’équilibre.

Née en 1988 à Marseille, Anouk Deville explore depuis dix ans son intimité et celle de son entourage. Ses images nous confrontent à une proximité dérangeante. Après des études littéraires et cinématographiques, Anouk est diplômée de Spéos en 2009. Son travail a été exposé à Paris, Marseille, Arles, Las Palmas, Landskrona, Los Angeles et Phnom Penh.