Exposition de Iannis G Codji à la Galerie Spéos – 7 rue Jules Vallès, 75011 Paris, du 25 octobre au 25 novembre 2016.

« Codji : les Terres Noires du Bénin »

Dans un nuancier de couleurs, les chairs scarifiées des initiés aux rites vaudous et la couleur changeante de la terre se font écho pour évoquer symboliquement un rapport spirituel et physique à la terre. Les variations de couleur évoque la singularité de chaque individu dans ses choix de pratiques. De même, se manifeste l’éloignement géographique car la terre change de couleur selon les régions.
Par Codji on désigne les terres noires, région reculée de Bopa. Eloignées des centres urbains, ces territoires encore très emprunts de culture locale permettent d’approcher ce qu’est réellement le vaudou aujourd’hui. Philosophie comme superstition, le vaudou est une multiplicité de choses. Fait de représentations divines, de légendes fondatrices, de règles de vie en communauté ainsi que de sagesses populaires, il est surtout un mode de vie.

En tant que photographe, il était primordial pour moi d’amener une lecture personnelle, non seulement des individus en tant que tels, mais également comme acteurs d’une culture. J’ai donc fait le choix de présenter les sujets avec une approche symbolique et réaliste. C’est dans les regards soutenus, les détails des chairs et les évocations poétiques d’un quotidien que je présente une image de la vie Béninoise.
Ayant grandi avec une double culture, j´ai été confronté très jeune à la question de l’identité. Rapidement, j’ai appris à observer les cultures d’un œil détaché. Installé à Paris depuis 2004, j’ai suivi un cursus universitaire en philosophie. Spécialisé dans les sciences sociales et la philosophie politique, j’ai toujours placé l’humain au centre de mes questionnements. Essayer de comprendre la société humaine, sa structure, ses mécanismes et sa diversité s’est révélé être une passion. La photographie s’est alors imposée à moi comme un outil privilégié d’accès au monde.

Iannis G.               

Iannis G est un photographe de portrait basé à Paris. Après un cursus de philosophie à la Sorbonne, Iannis s’est formé à la photographie et est diplômé de Spéos en 2012. Il est co-fondateur du studio Windmill situé à Montreuil.