© Iyan XAVIER

Ces dernières années, la pratique du photojournalisme a été bouleversée par le processus de globalisation économique, les nouvelles technologies et l’utilisation d’Internet partout dans le monde. Les cours de photojournalisme de Spéos proposent des voies pour s’adapter aux nouvelles dynamiques du photojournalisme moderne. Objectif : savoir répondre aux exigences des agences photographiques et aux commandes des journaux et magazines.

La photographie d’actualité

© Chris JUNG

© Chris JUNG

Par l’intermédiaire de commandes orientées, les étudiants se confrontent aux différentes problématiques du photojournalisme actuel. Ils abordent toutes sortes d’événements : sportifs, festifs, sociaux, politiques, culturels. Tout le processus de réalisation d’un reportage est abordé dans le détail :

La recherche de l’information :
– se tenir informé et rechercher des sujets qui peuvent intéresser les journaux et magazines,
– demander des autorisations dans les lieux à photographier,
– prendre contact avec des rédactions pour proposer ses reportages.

La prise de vue :
– savoir représenter visuellement une actualité : valeurs de cadrage, de plan, utilisation de la lumière naturelle ou artificielle, recherche du meilleur point de vue, de l’optique, la sensibilité, les valeurs de diaphragme et vitesse adéquats,
– être capable de produire de l’information (car le photojournaliste est également un journaliste), à travers une image bien construite visuellement et lisible, qui transmet l’émotion de l’événement photographié,
– savoir synthétiser dans une seule image l’action, les acteurs, le contexte, l’enjeu de l’événement.

Le choix des images : apprendre à éditer son propre travail en construisant une histoire cohérente avec le bon choix des images.
Le traitement de l’image : savoir légender correctement les photos selon les normes internationales IPTC.
La gestion de ses propres archives : adopter des techniques de classification des images et de support de stockage pour bien conserver et exploiter ses propres archives d’image.

La pédagogie des cours de photojournalisme repose également sur la dynamique de groupe. Les étudiants apprécient le travail de leurs camarades par l’intermédiaire de projections en grand écran. Ils peuvent ainsi comparer leur production à celle des autres étudiants ayant travaillé dans les mêmes conditions.

La photographie documentaire

© Georg ZINSLER

En même temps que l’étudiant aborde les problématiques de la photographie d’actualité, il doit également intérioriser le regard documentaire pour apprendre à élaborer des histoires à travers les images :
– savoir observer la société actuelle en développant en profondeur les thèmes qui la traversent, par des histoires photographiques complètes,
– comprendre les notions de contexte, d’enjeux, d’acteurs.

Les cours de photographie documentaire s’appuient notamment sur l’étude des grands reportages des maîtres de la discipline : des projections de diaporama enrichissent l’univers visuel des étudiants et leur proposent un contexte historique.

Paris Match & Spéos

Découvrez le nouveau programme exclusif  Photoreportage et presse magazine à Paris. D’une durée de 2 ans, ce programme est enseigné en français uniquement.

Paris Match & Spéos

Magnum Photos & Spéos

Depuis 2015, l’agence Magnum Photos et l’école photo Spéos se sont associés pour créer un programme unique, une master class de Photo documentaire & Photojournalisme à Paris en un an.

Magnum & Spéos

Travaux d’étudiants en photojournalisme

Voir les travaux en photojournalisme